apothéose en noir et or (3)


Pas de compte-rendu d’actualité artistique ces derniers temps…

Il faut dire qu’à l’atelier, je me suis consacré à l’achèvement des derniers dessins de ma série Apothéose en noir et or qui sera présentée dans la chapelle du Château des lumières de Lunéville du 29 juin au 18 septembre 2016 (2- voir invitation en bas de cet article). Outre la satisfaction de montrer la totalité de la série dans ce bel édifice complètement rénové du château, j’ai eu à me consacrer à l’élaboration du catalogue de l’exposition, enrichi de la collaboration écrite de plusieurs auteurs que sont Jean-Marie Dandois, photographe qui m’a donné une aide précieuse à l’élaboration de la maquette, Philippe Martin, historien et auteur de l’ouvrage La pompe funèbre de Charles III (1) qui fut une source essentielle de documentation dans mon travail graphique, et Pierre van Tieghem, qui apporte son regard précieux d’historien d’art.

Place donc à l’image en attendant de nouvelles chroniques pour l’automne.

noir-et-or1Jean-Charles Taillandier – Apothéose en noir et or
ci-dessus et suivantes  :  encre et gravure sur papiers japon marouflés et calque
, 50×50 cm, années 2015-2016.
noir-et-or2
noir-et-or3

apothéose5 apothéose4
noir-et-or6
Plus d’informations sur le site du Château des Lumières de Lunéville
(1)  La pompe funèbre de Charles III, ouvrage réalisé sous la direction de Philippe Martin, Editions Serpenoise, 2008.
(2)  L’exposition est présentée en partenariat Château des Lumières de Lunéville / Région Grand-Est / Conseil départemental Meurthe-et-Moselle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s